4 Comments

  1. Je ne vois pas d’âmes , je préfère ne pas en imaginer non plus . Que serait le thé sans papilles pour le déguster ?! Sans le romantisme humain pour l’idéaliser ?! Quoi qu’il en soit l’image est claire , elle est influencer par le désir de représentation humaine . Le désir de partager une émotion . L’organisation de l’image domine l’imagination de l’observateur. C’est d’une claustrophobie extrême et la réussite est totale . C’est maladive .
    Je pense aussi que je reviendrais sur ton blog , ça m’inspire beaucoup !!

Laisser un commentaire