photographie femme triste vie espoir

Faire face à la Maladie

Je voulais vous dire que la Maladie de Lyme et autres maladies, n’arrivent pas qu’aux autres. Tout le monde peut y être confrontés, un jour. Personne n’est à l’abri de la maladie. Donc faites attention à vous, dans vos vies. Même dans vos logements. Car pour moi, je me suis faite piquer par une tique en forêt mais dans mon appartement.

Le risque de maladie est partout. Elle nous submerge, nous dévaste, nous détruit et nous anéantie. Elle peut tous nous toucher un jour sans crier gare et arrivent souvent lorsque l’on ne s’y attend pas. Croire en la vie est devenu mon moteur.

Pourtant, j’ai vécu des épreuves plus difficiles que la maladie. J’ai perdu ma soeur cadette ( décédée dans un accident). Lire mon article : perdre un être cher. C’est pourquoi je connais le prix de la vie et j’essaie de relativiser. La vie est belle, malgré tout.

Je ne suis pas une personne qui s’apitoie sur sa vie et ses malheurs. Mais, au contraire j’essaie d’avancer vers le meilleur et le positif. Je me battrai jusqu’au bout de la maladie. Je suis une battante et une éternelle optimiste.

“Aujourd’hui, regardez bien votre vie. Acceptez-la telle qu’elle est. Sachez qu’aujourd’hui est un jour nouveau” – Ruth Fishel

photographie femme triste. à voir aussi : FEMME et HUMEURS

photographie femme triste vie espoir

13 Comments

  1. Benjamin

    Salut,
    au début du printemps j’en ai surpris une qui attendait en embuscade, postée au dessus de la porte de la litière des chats. Je me suis demandé comment elle était arrivée jusque là. Je pense l’avoir véhiculé depuis le terrain que je cultive à une dizaine de KM de chez moi, si tel est le cas, j’ai eu pas mal de chance qu’elle ne s’implante pas sur moi. Il faut effectivement être très vigilant, d’autant plus que la tique, en s’installant sur son ôte, injecte un venin qui agit tel un anesthésiant local, donc vous ne protesterez pas, pas folle la bête. Merci pour le partage, malgré ton épreuve, et bravo encore pour ta belle combativité.

    Cordialement

    Benjamin

    1. Angelilie

      Merci Benjamin pour ton commentaire. Effectivement, les tiques se trouvent partout, pas que dans la nature ou forêt. Il faut être vigilant. Moi j’ai acheté du spray anti-tique. Je ne baisserai pas les bras contre les vilaines tiques. Bien à toi. Bises

  2. Sylvie

    Merci pour ce post de mise en garde. C’est vrai que les tiques semblent être de plus en plus nombreux et qu’il faut être vigilant. Comme vous le dites, la maladie n’arrive pas qu’aux autres, ce qu’on a tendance effectivement à oublier lorsque tout va bien pour nous.
    Je vous cite : “Je ne suis pas une personne qui s’apitoie sur sa vie et ses malheurs. Mais, au contraire j’essaie d’avancer vers le meilleur et le positif “. Nous avons donc ce point en commun, et celui de la perte d’êtres chers. J’ai moi même perdu mon père quand j’avais 20 ans, puis mes 2 frères..(accident et maladie).
    Belle journée à vous 🙂

    1. Angelilie

      Merci Sylvie pour ton commentaire. Oui je voulais mettre en garde les personnes contre les maladies qui n’arrivent malheureusement pas qu’aux autres. On a tous nos lots de malheurs et problèmes dans la vie et il faut vivre avec car la vie continue. Belle journée. Bises

  3. Juliette Marchesan

    la maladie de lyme ne se soigne elle pas bien ?
    nous perdons tous, malheureusement et horriblement , dans notre jeunesse et plus encore dans notre vieillesse,des personnes chères à nos cœurs , de quoi devenir plus ou moins fou, et essayer de rester fort pour ceux que l’on aime encore et pour survivre est la seule solution…
    De tout coeur avec toi
    juliette

    1. Angelilie

      Merci Juliette pour votre commentaire. La maladie de Lyme se soigne bien quand elle est prise à temps. Je ferai prochainement un article sur la maladie de Lyme. Oui on perd tous des êtres chers et la vie continue malgré tout. Il faut penser à ceux qui sont encore près de nous. Belle journée. Bises

  4. patrick

    Bonjour Angelilie,
    J’avais vu un de tes post annonçant ce qui t’arrivait, il y a quelques semaines déjà. Dans ce genre de circonstances, je ne sais pas très bien comment exprimer mon soutien mais sache que je comprends et espère ta prompte guérison.
    De tout cœur avec toi.
    patrick

    1. Angelilie

      Merci Patrick pour tes mots qui me touchent. Je me soigne actuellement avec des antibiotiques et j’espère éradiquer la maladie. Je vais faire ma prise de sang la semaine prochaine. Merci encore pour ton précieux soutien. Bises.

  5. cristian

    Bonjour Angélilie , tu fais partie de ma vie bien ou mal et ça ne changera pas , tu fais partie des personnes inconnues pour qui on a de l’affection de la compassion et bien sur de l’empathie .
    Un sage a dit en gros , accepte ce que ne peut-être changé , fais en sorte de changer ce qui peut l’être , et ais la bonne distance en toute chose.
    Ok c’est des mots c’est vrai , une de mes phrases préférée , je te la donne c’est cadeau : Améliores aujourd’hui , demain sera meilleur .
    Une autre : Carpe Diem .
    Tu embellis notre vie par ta personnalité , tes photos et tes textes , alors comme on n’est pas une maladie on la combat , on y croit jusqu’au bout , par ce que la vie est un combat . affectueusement Cristian

  6. Daniel Edgardo Capurro

    Salut! Ecoutez, je vais vous raconter une histoire, dans laquelle le protagoniste était moi. Il y a près de 30 ans, j’avais une parésie des deux membres inférieurs, des problèmes de miction et du sphincter anal, donc je ne pouvais pas répondre à mes besoins physiologiques. Imaginez que c’était à 3 heures du matin au milieu de l’hiver en juin, ils ont appelé un médecin pour diagnostiquer qu’il avait dit que c’était un problème avec le nerf sciatique. A cette époque, personne n’était sorti pour acheter des remèdes, à part mon cerveau qui l’avait commandé, mes jambes ne bougeaient pas. Juste au milieu de la matinée, ils ont commencé à bouger, continuant avec les autres problèmes.Ils m’ont emmené voir différents spécialistes, jusqu’à ce que j’aie la malchance qu’ils m’aient recommandé à un célèbre neurochirurgien, qui après m’avoir vu sans recevoir des études spécifiques qu’il avait faites à la demande d’un de ses collègues. Après m’avoir fait marcher nu, j’ai mis mon doigt sur mon nez les yeux fermés et bien d’autres choses; puis il m’a fait m’habiller et là il m’a dit de lui donner les études.Avec la fierté de ceux qui croient être supérieurs à Dieu ou de ceux que vous croyez … il m’a dit qu’il souffrait d’une maladie dévastatrice … Quand je lui ai demandé ce que c’était, il a répondu. calmement: «mort progressive», il commencerait par la cécité et mourrait au lit, pas plus d’un an plus tard.Un autre à ma place aurait jeté sous les roues d’un train. Mais non, après avoir pleuré pendant une semaine, devant le miroir quand je me suis rasé; Je me suis dit que je n’avais rien. J’ai commencé à faire d’innombrables études invasives qui ont puni mon corps et mon âme. Mais le dernier est arrivé, en décembre de la même année, une ponction lombaire, qui avec le résultat je suis allé voir un autre neurologue qui m’a également soigné. Vous savez, il m’a dit: Daniel dans 99% des cas, vous n’avez pas de maladie mortelle. C’était un virus qui s’est logé dans sa moelle et, comme il l’a fait, a ensuite disparu.C’est l’histoire ; Vous devez toujours vous battre et ne jamais abandonner. Seul un esprit positif et réactif face à l’adversité peut vaincre même les plus inimaginables. Comptez sur moi pour tout. Je t’envoie un gros calîn.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.