photographie femme développement personnel portrait introverti

Définition personne introvertie

 

Au terme « introverti », la plupart des gens associent une personne calme et solitaire, qui aime passer la plupart de son temps seule en évitant les interactions sociales. Mais être introverti n’a rien à voir avec le fait que vous aimiez ou non passer du temps avec d’autres personnes. La différence entre les introvertis et les extravertis est en réalité biologique.

Une personne introvertie puise son énergie essentiellement dans son monde intérieur. Elle a donc un besoin fondamental de solitude pour se ressourcer. Cela ne l’empêche pas d’avoir un besoin de vie sociale, au même titre que les extravertis. Mais les introvertis se satisfont plus facilement de solitude, et peuvent se fatiguer rapidement au contact des autres.

Par ailleurs, les personnes introverties ont une préférence pour le monde intérieur (son propre monde intérieur, mais aussi celui des autres), le monde des pensées, plutôt que le monde des signes extérieurs.
Enfin, les personnes introverties sont généralement des personnes calmes, discrètes, posées, rêveuses, réfléchies. »

Si vous vous découvrez introverti(e), cela peut vous ouvrir un nouveau monde. Un monde où vous vous autorisez enfin à être vous-même. Un monde où vous pouvez enfin être à l’aise avec les autres, sans chercher à jouer un rôle. Un monde où vous pouvez être apprécié(e) à votre juste valeur.

Comme nous allons le voir un peu plus bas, cette définition reprend les différentes théories et définitions données au cours des âges, et représente à peu près l’état actuel de la définition de ce mot au sens large (c’est bien-sûr la définition d’introverti que j’utilise sur ce site.

 

Notons par ailleurs que le fait d’être introverti n’a absolument rien à voir avec la timidité ou l’anxiété sociale. Ces conditions se mélangent parfois. Dire à une personne introvertie qu’elle est timide sera le meilleur moyen de la mettre mal à l’aise, puisqu’elle saura que vous avez tort, mais n’aimera pas vous le faire remarquer. « Beaucoup de gens confondent l’introversion avec l’anxiété sociale, et ce n’est tout simplement pas vrai », poursuit la médecin. « Vous pouvez être un extraverti et avoir de l’anxiété sociale, ou être timidement gêné, ou socialement maladroit. La différence est qu’un(e) introverti(e) aura tendance à se recharger par lui-même (ou elle-même) et qu’un(e) extraverti(e) aura besoin d’un environnement occupé ».

Par ailleurs, les introvertis détestent les petites conversations. Certes ceux-ci se développent et s’épanouissent sur la base de l’interaction sociale, mais ils le font simplement d’une manière différente que des gens plus extravertis. Par exemple, lors d’un événement, un extraverti préférera parler au plus grand nombre de personnes possible. Pendant ce temps, un introverti tentera probablement de connaître seulement deux nouvelles personnes, espérant favoriser les débuts d’une relation profonde.

L’introversion n’est donc pas une insulte : c’est juste une façon de vivre différente. L’une n’est pas meilleure que l’autre, et l’une a besoin de l’autre. Où que vous soyez sur le spectre introversion-extraversion, le plus important est alors d’accepter vos différences et d’apprendre à les utiliser à votre avantage.

 

Selon Marti Olsen Laney, auteure du livre « introverti et heureux », ce qui distingue les introvertis des extravertis, c’est la source de leur énergie.

Laissez-moi vous expliquer…

☞  Par définition, un introverti a besoin – plus que d’autres – de calme et de solitude pour se ressourcer et recharger ses batteries. Il tire son énergie à l’intérieur de lui-même.

C’est la raison pour laquelle une personne introvertie est plus vite fatiguée par l’agitation sociale, le bruit, les bavardages, les relations et les discussions (et si elle ne se respecte pas, elle peut perdre ses moyens et toute son énergie…).

☞ A contrario, la personnalité extravertie se définit par son besoin – plus que d’autres – de relations sociales à l’extérieur pour se remplir d’énergie.

Il va de soi que la personne extravertie aura tendance à s’épuiser si elle reste trop longtemps dans l’isolement c’est à dire sans contact et sans relation. Parce qu’il tire son énergie des contacts à l’extérieur, l’extraverti vivra plus difficilement les moments de solitude.

 

 

Si vous êtes introverti, c’est sans doute que vous avez besoin de l’être. C’est votre manière de fonctionner et vous devez la respecter. Vous devez vous aimer tel que vous êtes en faisant AVEC ce tempérament introverti.

Ceci veut aussi dire que vous devez être authentique (vous-même) et jouer à fond votre propre rôle d’introverti dans toutes les circonstances. Ce n’est bien sûr pas la peine de jouer les extravertis !

Surtout, vous devez découvrir et profiter de vos propres qualités d’introverti : comme par exemple la capacité de réflexion ou de concentration que les extravertis n’ont pas autant que vous…

Vous devez également respecter votre rythme d’introverti pour vous sentir bien dans votre peau et éviter de vous épuiser inutilement ( limiter le nombre de rencontres, ne pas suivre le rythme imposé par les extravertis,…)

L’introversion n’est donc pas un « défaut » ni une « anomalie de la personnalité » ni une forme de « timidité » ni même une « maladie mentale ».

 

Peut-être vous êtes vous reconnu dans cet article. Pour savoir si vous êtes introverti ici : https://psychotherapie.ooreka.fr/astuce/voir/639309/etre-introverti

Sources de l’article : https://unmondepourlesintrovertis.fr/introverti-definition/ et ici : https://sciencepost.fr/quest-ce-quune-personne-introvertie/

 

Voir mon autre article : Les vérités sur les introvertis. Vous pouvez aussi découvrir ma catégorie : développement personnel

 

Pour en connaître plus sur l’introversion, je vous recommande ces 3 livres intéressants :

Ce site participe au programme d’Affiliation Partenaire Amazon « En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises. » Si vous passez par les liens que je mentionne, je toucherai une petite commission.

 

4 Comments

  1. Stéphane

    Bonjour Angelilie, tu as bien fait de remettre les pendules à l’heure sur ce sujet des introvertis et des extravertis. Je connais des extravertis qui sont anxieux voire timide, ils réagissent en étant spontané au yeux des autres pour effacer, gommer des signes anxiogènes. Je pense, comme tu le dis, qu’il faut s’accepter comme on est, que les autres les acceptent aussi, sans jugement. Je suis plutôt extraverti mais est-ce la bonne définition, je suis spontané, je ne cherche pas à me distinguer en réunion, je montre mes sentiments quand je suis heureux d’un évènement, je m’adapte très vite avec des gens que je connais pas, je vais engager la conversation assez facilement et j’ai besoin aussi de solitude, de me retrouver dans mon monde intérieur, de côtoyer des personnes calmes, je n’ai pas besoin d’un tas d’amis qui passerais tous les jours chez moi. C’est peut-être l’âge aussi, je suis moins fou-fou (je vais avoir 54 ans 😁) donc, je suis plus posé! Un article bien intéressant. Bises Angelilie ツ

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.