Hommage

Hommage & Poèmes Fête des Morts

 

Hommage et tendres pensées à toutes les personnes qui ont perdu un être cher. Et à toutes les personnes qui nous ont quittées. J’ai moi-même perdu ma Soeur, il y a 5 ans, et elle me manque énormément. Ma soeur, dans toutes mes pensées et à jamais dans mon coeur.

A  nos chers disparus, nous ne vous oublierons jamais et vous resterez à jamais gravés dans nos coeurs. Reposez en paix parmi les étoiles et au paradis des anges.

A lire aussi : Perdre un être cher

 

Je vous fais partager et dédie 4 beaux poèmes sur la mort, à tous ceux qui ont perdu un être cher.

 

La nuit n’est jamais complète.
Il y a toujours, puisque je le dis,
Puisque je l’affirme,
Au bout du chagrin
Une fenêtre ouverte, une fenêtre éclairée

Il y a toujours un rêve qui veille,
Désir à combler, Faim à satisfaire,
Un cœur généreux,
Une main tendue, une main ouverte,
Des yeux attentifs,
Une vie, la vie à se partager.

La nuit n’est jamais complète. Paul Eluard

Hommage

“L’adieu” – Guillaume Apollinaire

J’ai cueilli ce brin de bruyère.
L’automne est morte, souviens-t’en.
Nous ne verrons plus sur terre
Odeur du temps, brin de bruyère,
Et souviens-toi que je t’attends.

 

“L’Arbre et la graine” – Benoît Marchon

Quelqu’un meurt, et c’est comme des pas qui s’arrêtent.
Mais si c’était un départ pour un nouveau voyage ?

Quelqu’un meurt, et c’est comme un arbre qui tombe.
Mais si c’était une graine germant dans une terre nouvelle ?

Quelqu’un meurt, et c’est comme une porte qui claque.
Mais si c’était un passage s’ouvrant sur d’autres paysages ?

Quelqu’un meurt, et c’est comme un silence qui hurle.
Mais s’il nous aidait à entendre la fragile musique de la vie ?

 

rose fleur hommage & poème

“Tristesse” – Alfred de Musset

J’ai perdu ma force et ma vie,
Et mes amis et ma gaîté ;
J’ai perdu jusqu’à la fierté
Qui faisait croire à mon génie.

Quand j’ai connu la Vérité,
J’ai cru que c’était une amie ;
Quand je l’ai comprise et sentie,
J’en étais déjà dégoûté.

Et pourtant elle est éternelle,
Et ceux qui se sont passés d’elle
Ici-bas ont tout ignoré.

Dieu parle, il faut qu’on lui réponde.
Le seul bien qui me reste au monde
Est d’avoir quelquefois pleuré.

 

N’hésitez pas à partager cet article si vous avez aimé.