Être perfectionniste - le surmonter

Être perfectionniste et s’en libérer

—–

Le Perfectionnisme : Comment s’en libérer ?

 

Perfectionism : How to get rid of it?

* For foreign visitors, you can use the translator (on the side of the blog, in sidebar ) widget “Traduction”, for translate the article into your language original.

 

 

Êtes-vous un(e) perfectionniste ? Cherchez-vous à parvenir à un résultat parfait dans votre travail ? Ressentez-vous le besoin de perfectionner chaque chose que vous faites, même au détriment de votre santé ou de votre bien-être ?

Un perfectionniste est une personne qui refuse d’accepter toute norme inférieure à la perfection. En psychologie, le perfectionnisme est un trait de personnalité qui se caractérise par “le fait qu’une personne s’efforce d’être irréprochable et se fixe des standards de qualité excessivement élevés, accompagné par une auto-critique permanente et draconienne, tout en s’inquiétant du jugement des autres.”

Pour un(e) perfectionniste, ce qui est moins que parfait est inacceptable. D’après les chercheurs Hewitt & Flett (1991) il existe plusieurs formes de perfectionnisme

 

Être perfectionniste - le surmonter

 

  • Le perfectionnisme orienté vers soi : C’est le cas des personnes qui ont des attentes et des standards très élevés pour eux-mêmes.
  • Le perfectionnisme orienté vers les autres : C’est le cas des personnes qui ont des attentes et des standards très élevés pour les autres, auxquels ils mettent la pression.
  • Le perfectionnisme socialement imposé : C’est le cas des personnes qui pensent que les autres attendent d’eux qu’ils soient parfaits, et se sentent obligés de répondre à ces attentes.

 

Être perfectionniste - le surmonter

———–

Êtes-vous un(e) perfectionniste ?

Pour vous aider à le savoir, voici 11 signes les plus fréquemment repérés chez les perfectionnistes :

 

  1. Vous ne laissez aucune place à l’erreur. Dès que vous remarquez une erreur, vous vous sentez obligé(e) de la corriger immédiatement.
  2. Vous avez une façon très précise de faire les choses. Très souvent, les gens ne comprennent pas pourquoi vous êtes si à cheval sur votre façon de faire. Tant que quelque chose n’est pas à sa place ou conforme à votre approche, ce ne sera pas acceptable pour vous. C’est pourquoi il vous est très difficile de trouver les bonnes personnes avec qui travailler ; tout comme les autres ont également du mal à travailler avec vous.
  3. Vous avez une approche tout ou rien. Soit vous faites tout bien comme il faut, soit vous ne faites rien du tout. Il n’y a pas d’entre deux.
  4. Seul le résultat final compte. Vous ne vous intéressez pas au processus, ni à ce que cela vous coûte d’atteindre votre but. Vous voulez uniquement vous assurer que le résultat désiré soit atteint, sans quoi vous vous sentez frustré(e), désemparé(e).
  5. Vous êtes extrêmement dur(e) envers vous-même. Dès que quelque chose ne va pas, vous vous blâmez instantanément. Peu importe que cela ne soit pas de votre faute ou si ce n’est qu’un détail, vous ressassez votre erreur durant de très longues périodes.
  6. Vous êtes déprimé(e) lorsque vous n’atteignez pas vos buts. Vous repensez souvent à vos objectifs qui n’ont pas donné les résultats escomptés. Vous n’arrêtez pas de vous demander : “Et si j’avais fait X ou Y ?”. Plus grave encore, vous pensez que tout doit être de votre faute si vous n’atteignez pas cet idéal que vous vous êtes fixé.
  7. Vous avez des standards extrêmement élevés. Quoi que vous prévoyiez de faire, vous placez la barre très haute. Parfois, les cibles que vous cherchez à atteindre vous stressent continuellement. Vous risquez même le burn-out juste pour les atteindre. A un moment donné, ces standards si élevés vous empêchent même d’atteindre vos objectifs, par crainte de ne pas pouvoir les réaliser comme il le faut.
  8. Un succès n’est jamais assez grand. Quoi que vous fassiez, il y a toujours d’autres sommets à atteindre. Si vous réussissez X, vous voulez 2X. Même si vous atteignez 2X, vous voulez 5X. Au-delà de cette quête d’amélioration continue, vous n’êtes pas heureux si vous ne cherchez pas à atteindre de plus grands buts. Vous vous contentez rarement du statu quo et vous continuez à vouloir toujours plus et mieux.
  9. Vous procrastinez juste pour faire quelque chose “au bon moment”. Vous êtes constamment dans l’attente de ce “bon moment” pour travailler sur vos objectifs. Vous ne voulez commencer que lorsque vous êtes “prêt(e)” à donner le meilleur de vous-même. Toutefois, il arrive que ce moment n’arrive jamais. Ainsi, vous êtes perpétuellement dans l’attente de réaliser cette chose en question.
  10. Vous remarquez constamment des erreurs que les autres ne semblent pas voir. Bien que cela veut simplement dire que vous avez le soucis du détail, les perfectionnistes arrivent à repérer l’aiguille dans la botte de foin à trois kilomètres de là. Parfois ces erreurs sont réelles. D’autres fois, elles sont simplement imaginaires.
  11. Vous passez un temps incalculable à perfectionner quelque chose. La perfection est le but final. Il n’est pas rare que vous sacrifiez votre sommeil, votre temps libre, votre bien-être, juste pour hisser la qualité de votre travail au sommet. Pour vous, tout cela fait partie du but à atteindre.

 

Être perfectionniste - le surmonter

 

En apparence, être perfectionniste semble parfait. Non seulement vous avez l’œil pour les détails, mais vous êtes toujours prêt(e) à vous dépasser pour atteindre le prochain grand objectif, celui que personne n’a encore atteint. Vous dépassez toujours les attentes des autres avec le travail que vous fournissez, et la qualité de celui-ci est inégalée.

Pourtant, être perfectionniste a ses inconvénients. Ces inconvénients ne sont pas apparents tant que vous n’avez pas pris suffisamment de recul pour y réfléchir. Vous devez comprendre comment le perfectionnisme vous a servi, mais également comment il vous a desservi sur d’autres points.

 

 

En découvrant la différence entre ces deux formes de perfectionnisme, la forme saine et la forme névrosée, vous pourrez reconnaître les moments où vous glissez dans le côté obscur du perfectionnisme et modérer votre comportement.

Le perfectionnisme peut être un trait de caractère tout à fait sain. Les problèmes n’apparaissent que lorsque nous le vivons à l’extrême.

La grande majorité des problèmes exposés parmi les 6 aspects négatifs du perfectionnisme, sont en réalité des formes extrêmes et toxiques du perfectionnisme. Les perfectionnistes qui agissent ainsi sont névrosés et laissent leurs réalisations définir ce qu’ils sont. Ils ressentent souvent un profond mal-être face à leurs buts et l’avenir leur paraît assez morose.

Ils visent toujours plus haut, au détriment de tout, que cela soit leurs relations ou leur santé personnelle. Malheureusement, cette forme de perfectionnisme est glorifiée dans les médias, où l’accent est mis sur le résultat final et non les sacrifices qui ont conduit à l’élaboration d’une certaine innovation, ou l’atteinte d’un exploit.

D’un autre côté, il y a le perfectionnisme sain. Celui-ci permet de rester motivé tout en cherchant constamment à s’améliorer. Il ne se concentre pas sur les échecs, mais permet de rester focalisé sur le but final.

En découvrant la différence entre ces deux formes de perfectionnisme, la forme saine et la forme névrosée, vous pourrez reconnaître les moments où vous glissez dans le côté obscur du perfectionnisme et modérer votre comportement.

Pour cela, voici une liste de comportements distincts entre un perfectionnisme sain et un perfectionnisme névrosé, répartis en 7 catégories : (tableau à télécharger si besoin)

Être perfectionniste , le surmonter

——-

Voici 6 principaux aspects négatifs du perfectionnisme :

 

Je vous invite à lire, le détail des 6 principaux aspects négatifs du perfectionniste ici : https://www.penserchanger.com/surmonter-le-perfectionnisme

1 – La procrastination

2 – Une vision déformée de la réalité

3 – Un profond mal-être

4 – Le mépris de sa santé

5 – Le lâcher-prise est difficile

6 – Des relations compromises

 

Être perfectionniste - le surmonter

Le mot de la fin

Prenez le temps d’inclure ces nouvelles façons d’agir dans votre quotidien. Vous n’êtes pas non plus obligé(e) de tout pratiquer en même temps, commencez par ce qui vous parle le plus, puis avancez à partir de là. Progressivement, vous verrez votre vie changer pour le mieux, vous découvrirez à quel point il est plus sain et bénéfique de vivre un perfectionnisme modéré plutôt que de l’utiliser à tort et à travers.

 

Pour en savoir plus, pour surmonter et se libérer du perfectionnisme, je vous invite à lire cet excellent article de Adam Fartassi, très complet et détaillé ici : Surmonter son perfectionnisme et s’en libérer.

 

Un livre sur le perfectionnisme : L’apprentissage de l’imperfection de Tal BEN-SHAHAR.

 

Je suis moi-même quelqu’un de perfectionniste (sain) mais je me soigne. Voir aussi ma catégorie : Développement personnel

 

Si vous aimez cet article, n’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest

Etre perfectionniste et s'en libérer

 

Être perfectionniste, s'en libérer

 

N’hésitez pas à partager cet article si vous avez aimé.

5 Comments

  1. missfujii

    Si la perfection n’est pas de ce monde, il est quand même des êtres qui lui vouent culte, dévotion et déférence ou qui s’y soumettent avec oppression et servitude…. Le perfectionnisme n’est jamais finalement que la face visible d’une souffrance profondément dissimulée

  2. Stéphane

    Un sujet très intéressant car dans le milieu professionnel , cela peut-être une qualité mais un défaut aujourd’hui malheureusement et j’en ai fait les frais! On aime pas dans notre société les gens qui travaillent bien, j’entends ne pas bâcler son travail mais maintenant il faut aller vite, trop vite donc le travail est mal réalisé! En intérim je me suis pris la tête pour ça, on m’a dit “t’es là pour produire, on s’en fout de la qualité”, alors quand j’entends ça, je suis écœuré. Mais maintenant, c’est terminé, je fait ce que l’on me dit de faire et tant pis pour la qualité, ils n’en n’ont rien à faire 😤. Par contre je suis perfectionniste sain pour mes passions comme la photo, musique, vidéos, informatique, en dehors du boulot, je n’embête personne! Bisous ma douce 😘 🥰

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.