La Maladie de Lyme / Lyme disease

Maladie de Lyme / Lyme disease

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je me suis faite piquer par une tique en juin 2019. Diagnostiquée et traitée par antibiotiques depuis août 2019. Lire mon article : piquée par une tique. A ce jour, je ne sais toujours pas si j’ai réellement contracté la maladie de Lyme (tests sanguins négatifs à la maladie) et aucuns symptômes, à part mon érythème migrant. C’est pourquoi, j’ai voulu faire un article pour informer et prévenir sur les risques de cette maladie, encore peu connue et mal diagnostiquée.

C’est actuellement le combat, que je mène contre la maladie de Lyme mais je garde espoir. Voir mon suivi de la maladie de Lyme dans ma catégorie  : Santé

——————————–

For those who follow me, you know that I was bitten by a tick in June 2019. Diagnosed and treated with antibiotics since August 2019. Read my article : bitten by a tick. To this day, I still do not know if I really contracted Lyme disease (negative blood tests for the disease) and no symptoms other than my migraine erythema. This is why, I wanted to make an article to inform and prevent about on the risks of this disease this still little known disease and misdiagnosed.

It’s currently the fight against Lyme disease but i keep hope. See my Lyme disease tracking in my category here : Health

 

La Maladie de Lyme / Lyme disease

La maladie de Lyme, qu’est-ce que c’est ?

La Borreliose de Lyme, plus communément appelée maladie de Lyme, est une infection bactérienne transmissible à l’homme par piqûre de tiques. Cette infection est répandue dans le monde et il est dénombré quelques milliers de cas par an en France. Lorsqu’elle n’est pas traitée, la maladie peut mettre plusieurs années à se développer. Les chercheurs parlent de maladie émergente, car les cas sont de plus en plus nombreux.

 

Symptômes de la maladie de Lyme

La piqûre de tiques arrive le plus généralement au niveau des membres inférieurs. Elle peut aussi subvenir au niveau du visage chez l’enfant. L’évolution de la maladie se fait en trois phases dont les durées peuvent être très variables d’un individu à un autre. Les symptômes de la maladie de Lyme sont donc nombreux et se répandent sur plusieurs phases.

De plus, les périodes entre les phases peuvent être asymptomatiques d’un individu à l’autre. Néanmoins, plusieurs symptômes vous permettront de détecter la présence de cette infection.

La Maladie de Lyme / Lyme disease

Première phase de la maladie

La lésion cutanée représente la phase dite primaire de la maladie de Lyme. Vous devriez pouvoir diagnostiquer visuellement l’infection puisque les éléments les plus classiques se manifestent sur la peau. Une tache plus ou moins rouge, très semblable à une piqûre de moustique, devrait apparaitre très rapidement sur votre peau. La piqûre d’une tique évolue cependant dans le temps, puisqu’au bout de 3 jours, cette tache peut s’étendre et avoir un diamètre de deux centimètres.

Au bout d’un mois, la piqure continuera de s’agrandir et devrait atteindre les 10 centimètres de diamètre. Dans certains cas, elle peut même dépasser les 45 centimètres. Cette tache, appelée érythème chronique migrant (ou ECM), ne démange pas et évolue toujours de façon centrifuge. L’érythème migrant pourra, parfois, être entouré d’un anneau rouge. Attention, une inflammation peut être présente si cette partie est chaude.

Durant cette première phase, vous pourrez constater des :

  • Maux de tête ;
  • Poussées de fièvre ;
  • Frissons ;
  • Douleurs articulaires et musculaires.

Il est à noter que 20% des personnes atteintes par cette maladie, l’érythème migrant reste très discret, disparaît au bout d’un mois et l’individu n’aura pas remarqué sa présence. La maladie de Lyme passera totalement inaperçue et aucun traitement n’aura été pris. Ces cas peuvent être graves, puisque la maladie pourra se compliquer durant la seconde phase.

Maladie de Lyme

maladie de Lyme

Seconde phase de la maladie

La deuxième phase de la maladie de Lyme peut subvenir quelques semaines, voire quelques mois après la première phase, soit la piqûre d’une tique et si aucun traitement n’a été pris par l’individu. Cette seconde phase pourra être définie à l’aide de plusieurs points comme des vertiges associés à une fatigue générale. Mais il est important de surveiller les points suivants :

  • Une apparition, comme durant la première phase, de lésions cutanées, soit de tache rouges ;
  • Des douleurs au niveau des articulations commenceront à apparaitre, avec de l’arthrite dans les grosses articulations comme les genoux, les épaules, les coudes, etc. ;
  • Des troubles neurologiques, des méningites, voire de paralysies faciales ;
  • Des troubles cardiaques dans certains cas, il a déjà été observé des syncopes, des palpitations, etc.

Il devient primordial de traiter la maladie, sans quoi la troisième phase pourrait se développer, des années plus tard pour certains individus, dans des conditions pouvant être très graves.

La Maladie de Lyme / Lyme disease

Troisième phase de la maladie

Si la maladie de Lyme n’a pas été traitée au cours des deux premières phases, la troisième pourrait se révéler fatale à l’individu infecté. Tous les symptômes précédemment cités s’aggraveront doucement, devenant chroniques, au cours de cette dernière phase qui peut se déclencher des années après l’infection.

Tous les organes pourront être infectés et s’étendront au niveau des nerfs, des yeux, des articulations jusqu’à contaminer le cœur et la rate. De plus, des atrophies de parcelles de peau pourra être constaté. Celle-ci deviendra très fines, voire transparentes et donnera un effet papier froissé tirant sur les rouges violets. Les conséquences cardiaques pourront aussi être grave en fonction des infections.

A noter que l’évolution vers cette troisième phase reste extrêmement rare, même dans le cas où l’individu n’aura pris aucun traitement.

Les causes, transmissions et recommandations

La maladie de Lyme est transmise à travers la piqûre, ou plus précisément la morsure, de tiques. Elle est transmissible chez l’Homme mais aussi chez de nombreux animaux. Il existe un très grand nombre de formes des bactéries Borrelia.

Malheureusement, il n’existe pas vraiment de moyen d’éviter d’être piqué en dehors d’éviter les endroits où les tiques pourraient être présentes, comme les forêt etc. De plus, leur présence et les incidences de l’infection peuvent varier en fonction des régions où vous vous trouver.

La seule solution reste donc d’être vigilent. Lorsque vous travaillez en pleine nature, ou que vous faites votre promenade dominicale en forêt, essayez de favoriser les vêtements longs par exemple. Les tiques s’attaquent généralement aux membres inférieures, donc un pantalon devrait être suffisant. Attention aux enfants, qui peuvent eux êtres mordus au niveau des membres supérieurs. Il vous faudra donc faire très attention. Une fois votre activité terminée, il est fortement conseillé de s’inspecter méticuleusement afin de voir si une tique ne s’est pas accrochée. Elles sont assez simples à identifier avec leurs quatre paires de pattes ainsi que leur tête dépourvue d’yeux. Le ventre gonflé de la tique signifie que celle-ci vous aura bien piqué, puisqu’elle aura commencé à boire votre sang.

Ne tentez surtout pas de la retirer en vous grattant. Nous vous conseillons d’utiliser une pince en se plaçant le plus près possible de la peau et en évitant l’éther. Une fois la tique retirée, désinfectez la zone.

La Maladie de Lyme / Lyme disease

Comment la diagnostiquer ?

Comme nous l’avons vu ci-dessus, il est très difficile de diagnostiquer la maladie de Lyme. Les symptômes peuvent être très nombreux mais aussi indolores voire presque « invisibles ». De plus, il est très facile de confondre les symptômes décrits avec d’autres maladies. Lorsque l’on constate ces symptômes, il est conseillé d’aller chez le médecin rapidement et d’indiquer si vous avez été mordu par une tique. Lorsque l’individu ne sait pas s’il a été piqué par une tique, il pourra indiquer au médecin s’il a été dans des endroits susceptibles de contenir des tiques ; lors de balades en forêt par exemple. Il est à noter que les prises de sang ne permettent pas toujours de valider la présence de l’infection, surtout si le patient est toujours dans le premier stade de la maladie. Le médecin pourra aussi effectuer un électrocardiogramme afin de rechercher d’éventuels troubles auriculo-ventriculaire. Dans ces cas, une hospitalisation du patient devra être effectuée.

Dans les cas avancées de la maladie de Lyme, soit à partir de la seconde phase, des examens neurologiques seront nécessaires. Ils permettront de mettre en évidence une diminution des sensations, des forces musculaires ainsi que d’éventuels inflammation des nerfs.

La Maladie de Lyme / Lyme disease

Traitement de la maladie de Lyme

La prise d’antibiotiques est obligatoire pour soigner l’infection causée par les tiques. Ces antibiotiques permettront d’éliminer complètement la présence des bactéries Borrelia, n’importe où qu’elle soit dans le corps de l’individu. Les complications de la maladie de Lyme peuvent être multiples.

Ceci étant, en fonction du temps passé depuis l’infection, et donc de la phase de la maladie, le traitement et les dosages pourront être totalement différents. La prise d’antibiotique devra se faire sur une durée minimale de deux semaines pouvant aller jusqu’à trois suivant les zones impactées par l’infection. Les symptômes devraient donc commencer à disparaitre et toutes complication pourra être éviter.

Dans les cas les plus avancées de la maladie, des antibiotiques de classe 3 devront être prescrits par le médecin. Ces médicaments devront être pris par voie intraveineuse sur des durées pouvant être beaucoup plus longues. Dans les cas d’hospitalisation, un corticoïde est souvent administré. Heureusement, la plus part des symptômes pourront être éradiqués.

La Maladie de Lyme / Lyme disease

Les complications possibles

Les complications vers la troisième phase sont extrêmement rares, mais elles existent. Il est donc important de consulter immédiatement un médecin si vous pensez avoir été mordu par une tique. De plus, tous les symptômes décrits ci-dessus ne disparaissent pas toujours complètement. Un traitement pour soigner la maladie de Lyme devra donc être pris pour essayer de soulager les manifestations qui seront devenues chroniques.

La Maladie de Lyme / Lyme disease

 

Source article : http://www.maladie-lyme.info/

A lire l’article intéressant et complet de Aphadolie sur la maladie de Lyme : https://aphadolie.com/2017/11/22/maladie-de-lyme-cest-quoi-videos/

 

Lire aussi mon article : piquée par une tique et : j’ai des risques de maladie de Lyme. dans ma catégorie : Santé

 

N’hésitez pas à partager cet article si vous avez aimé.

6 Comments

  1. honorius

    Un très bon dossier, merci. Il est étonnant que nos élites politiques prennent cela si peu au sérieux alors que cela touche de plus en plus de gens. De bonnes recherches la dessus seraient aussi nécessaire… En tout cas pour toi cela semble s’arranger, surtout si tu n’as aucun symptôme… Bisous

  2. Stéphane

    Un article d’intérêt public car c’est une maladie que tout le monde peut contracter en se baladant en campagne, en forêt, dans les herbes hautes. Depuis que tu m’as annoncé la nouvelle l’année dernière, je ne vais plus en short ou pantalon court faire de la photo l’été, je mets un long avec des chaussures de marche. Pour toi Angelilie, c’est ton érythème migrant, il n’a pas l’air de partir, j’espère de tout cœur que cela va s’arranger! Merci pour ton article. je te souhaite un bon vendredi, bisous de pensées positives pour toi 😘 🥰

    1. Angelilie

      Merci Stéphane pour tes mots de soutien et de réconfort sur mon article 🙏 Tu as raison de prendre tes précautions quand tu vas en forêt ou dans la nature. On est jamais trop prudent. Je t’avoue que je suis un peu démoralisée en ce moment. Ne pas savoir si j’ai contracté la maladie ou non, malgré des tests sanguins négatifs!! J’ai encore le test de confirmation (Western blot) à faire. Cependant, mon érythème migrant est en train de disparaître. Je dois revoir ma Médecin prochainement pour reprendre des antibiotiques Je vais me battre contre cette foutue maladie et ne baisserai pas les bras🥺😣. Bisous doux 😘🥰

      1. Stéphane

        😓Je suis de tout cœur avec toi, je ne savais pas que c’était très long le protocole de dépistage et de soins! Alors bonne nouvelle en revanche pour ton érythème migrant. Je sais que tu vas te battre mais je comprends tes moments de désespoir. Je t’envoie mes pensées positives, bisous de réconfort ma douce Angelilie 😘🥰

  3. brindille33

    Bonsoir angelilie, Je ne sais si tu as vu sur Fr2 l’émission de Faustinr Bollaert concernant cette maladie si mal diagnostiquée. Je te conseille d,aller sur son facebook et d’en parler, un seul médecin actuellement aurait les outils pour la diagnostiquer. A vérifier. Les personnes sur le plateau dont une jeune femme a galéré dix ans avant de pouvoir enfin être traitée sérieusement. C’est insidieux, sournois, silencieux. A l’intérieur le corps se disloque au niveau neurologique. C’est pour toi urgent, c’est encore le début. Il s’agit de l’émission, Cela commence aujourd’hui ou #cca
    Tu pourras y trouver les infos nécessaires et guérir comme il s doit. J’espère que tu pourras faire la démarche. Tu es la seule à pouvoir faire le choix vers la guérison. Tu n’es responsable de rien du tout. Courage et bisous 😘❤️

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.